Articles,  Médiumnité

Message et résistance

Je passe souvent des messages à des personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas entendre. Quand je suis arrivée dans la vie de mon mari, je me suis vite aperçue que je faisais l’antenne radio vis-à-vis de lui.

A chaque fois qu’il déviait ou qu’il ne respectait pas un engagement quelconque, « on » m’allumait le signal d’alarme pour que je lui dise que là, il merdait sérieusement. Et à chaque fois qu’il faisait la sourde oreille ou sa tête de mule, c’est moi qui trinquais. C’est pénible pour moi parce que je préférerais qu’on lui sonne les cloches directement.

Sauf que…. j’ai un mari qui a une capacité de résistance supérieure à la moyenne et « on » a trouvé un moyen pour le faire réagir, c’est moi que l’on affaiblit. Parce que son point faible, c’est qu’il ne supporte pas que l’on s’attaque à ses proches. Là… il bouge !

Pour faire suite au précédent article, quand je suis arrivée dans cette maison alors qu’elle était encore en plein chantier, j’ai ressenti qu’elle avait besoin de douceur et non qu’on la démolisse à coup de masse comme une brute. C’est un peu comme si elle me disait :<<Dis-lui d’arrêter, j’ai suffisamment souffert comme çà et j’en ai raz-le-bol qu’il me cogne dessus !>>. Sauf que je ne savais pas comment faire. J’ai donc dis à mon mari ce que je ressentais, il a hoché de la tête et a entendu parce que c’est aussi un homme sensible, mais il a continué à hurler comme un diable sur cette maison. Un vrai rapport de force est né entre ce lieu de vie et lui. Ils sont dans un combat sans merci et nous ne faisons que traverser des séries d’obstacles épuisants dans tous les sens du terme.

J’ai donc lâché tout cela en commençant mon activité d’entrepreneure et cela pour deux raisons:

1 – J’en avais assez de répéter 10 000 fois la même chose

2 – Etant en territoire inconnu dans le soin d’un lieu et ne voulant pas en entendre parler à cause de nombreuses peurs, j’étais dans l’incapacité de poursuivre quoi que ce soit ici. Pour moi, cela ne me concernait pas.

Et c’est devenu de plus en plus compliqué. Problèmes d’argent, ennuis de santé, épuisement moral et physique, isolement total, je crois que je suis passée par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel pour qu’un beau jour, en portant la porte du futur garage, j’entende dans mon corps une grande tristesse et :<<ça suffit, je n’en peux plus.>>

Je me suis effondrée avec le sentiment que j’étais au bout de quelque chose et que je ne pouvais pas aller plus loin. Et je l’ai clairement formulé à mon mari qui m’a vue au ras des pâquerettes.

A ce moment-là, je lui ai parlé de vente. Il fallait que je parte d’ici, ce n’était plus vivable. Nous avons donc décidé ensemble de faire estimer ce bien pour faire le point et voir quelle suite nous pouvions donner à notre vie en commun.

J’ai aussi discuté avec une connaissance féminine qui m’a parlé d’environnement et qui m’a interpellée en me disant que tant que j’étais mal dans cet environnement, le reste ne pouvait pas se décanter.

J’ai subitement été ramenée à ce lieu que je n’arrivais pas à appeler maison tellement je l’avais en horreur et à ma propre relation vis-à-vis de cet endroit. C’est à ce moment-là que j’ai vu l’abandon dans lequel je l’avais laissé et surtout le fait que j’avais totalement délaissé cette maison en l’abandonnant aux mains de mon mari.

Je n’avais pas respecté son appel et sa demande et j’en subissais les conséquences.

Plusieurs jours après, j’ai entendu que nous étions tous les deux impliqués dans le soin de cette maison sur deux plans différents : lui sur le plan matériel et moi sur le plan spirituel. Vous voyez ! Je vous le disais, ce n’est pas toujours simple d’être médium. Et je ne pouvais pas vraiment capter la teneur du message puisque pendant neuf ans, j’ai mis ma médiumnité de côté pour privilégier autre chose. J’ai laissé faire mon mari et, d’une certaine façon, je n’ai pas pris ma place comme je le devais.

Elle, elle savait et moi, je ne voulais pas savoir. Mais maintenant je sais et je suis prête à faire ce qu’il faut.

Hier, une amie est venue faire une estimation du bien et nous attendons son retour. C’était intéressant d’entendre parler de ce lieu en terme d’espaces et de le redécouvrir autrement à nouveau, comme si je ne le connaissais pas vraiment.

A moi maintenant de continuer ce cheminement avec elle et de voir ce qu’elle me réserve.

A tout bientôt !

crédit photo pixabay.com