Changement de cap,  Être

Comment pardonner ou appréhender le pardon autrement

Il est de bon ton de pardonner. Mais pardonner quoi et à qui ?

A une situation que l’on ne veut pas lâcher ? A une personne ou à son attitude à laquelle nous nous accrochons ?

Et si le pardon se transformait juste en un poids qu’il est inutile de traîner toute sa vie et qu’il y a juste à s’en défaire ?

Comment lâcher ce poids ?

Pour pouvoir te défaire de ce bagage qui entrave et empoisonne ta vie, tu vas devoir faire face à la situation.

Il suffit de te poser en t’asseyant dans un endroit tranquille et à préparer les mouchoirs car tu peux en avoir besoin.

Regarde ce que tu rumines depuis tous ces mois voire toutes ces années. Observe ce que ça alimente en toi au niveau des émotions.

Vois où t’entraîne la colère,la tristesse, la rancoeur, la rage parfois.

A quoi te servent ces émotions ? Te font-elles du bien ou du mal ? En d’autres termes, apportent-elles du plaisir ou de la souffrance ?

As-tu envie de continuer à souffrir pour quelque chose qui remonte au passé et/ou pour une personne qui n’est plus là et qui, elle, vit très bien (ou pas et ce n’est pas important) ?

Ici, je ne te demanderai pas de pardonner quoi que ce soit à qui que ce soit.

Je vais te demander de symboliser cette charge que tu portes en alimentant toutes ces émotions négatives. Cela peut être un gros sac poubelle rempli et bien lourd ou une vieille valise qui ne sert plus à rien. Regarde ce qui peut être significatif pour symboliser la situation ou/et la personne.

Si tu ressens l’envie de pleurer, fais-le en te disant que c’est la dernière fois. Même à cette émotion, tu vas lui dire adieu. Tout simplement parce que tu n’as plus besoin de çà dans ta vie et que tu  perds beaucoup d’énergie et de temps à nourrir un système qui te ralentit voire te bloque totalement.

Conserver cette rancoeur, c’est rester coincée dans le passé. Et ce passé teinte tout ton présent et modifie ton futur. C’est lui qui conditionne ta vie. Tu peux totalement changer ta trajectoire en t’en défaisant.

Remplis ta valise ou le sac poubelle en te disant qu’à chaque fois tout cela ne sert plus à rien.Cela peut être des photos, des objets, des mots sur des post-it que tu vas sortir de toi, des souvenirs et même des lettres reçues. Jette tout !

Ecris une lettre comme si tu t’adressais à cette personne ou ces personnes en leur disant ce que tu as vécu au sein de la situation. Parle de ton ressenti, de ta peine, de ta douleur. Cela peut se faire avec une personne disparue. Sur le plan vibratoire, cela ne change rien et le lien va se défaire tout pareil.

Ecris dans cette lettre que tu as porté cela pendant des années et qu’aujourd’hui tu n’en as plus besoin. Il est temps de te libérer de ces liens qui t’entravent et d’avancer dans ta vie autrement et sereinement. Utilise tes mots, c’est important.

Une fois que tu as bien tout écris (même si cela te prend plusieurs jours), mets cette lettre dans un enveloppe, écris le nom de la personne. Si tu ne le connais pas, cela peut être « à la personne qui m’a percutée sur la route ». Mets une adresse fictive et poste-la comme si tu lui envoyais vraiment. C’est important également.

Ensuite, écris une autre lettre. Celle-ci tu vas te l’adresser à toi. A cette part de toi qui correspond à cette période de ta vie où tu as vécu ce qui t’a fait souffrir. Parle-lui avec beaucoup d’empathie. Remercie cette part de toi d’avoir été là pendant toutes ces années mais qu’aujourd’hui elle peut se sentir apaisée. Tout est terminé, elle n’y était pour rien et dis-lui que maintenant, tu as besoin de te libérer de tout çà et d’avancer dans ta vie nouvelle.

Souvent, le pardon que nous nous évertuons à vouloir donner à l’autre, c’est à nous que nous devons l’offrir.

Cette lettre à toi-même, prends le temps de l’écrire même si c’est sur plusieurs jours. Ensuite, vas dans un endroit en pleine nature où tu pourras la brûler, ou l’enterrer.

Une fois tout ce processus fait, offre-toi un cadeau pour fêter cet événement. Cela peut être un bon film au ciné, une jolie robe, un éclair au chocolat, un bouquet de fleurs, un livre que tu voulais depuis longtemps. Qu’importe, le principal c’est que ce cadeau soit vecteur de plaisir et de joie.

Et laisse le temps au temps.

Je te souhaite du fond du coeur de faire cette démarche en conscience pour que tu puisses te libérer de toute cette souffrance qui est devenue inutile à ta vie.