Être

Allègement

Voilà, c’est fait. J’ai fermé la porte de mon entreprise ce dimanche. La démarche administrative est en cours et j’attends la confirmation.

Je reviens à cette simplicité et fluidité d’avant toutes ces années d’entrepreneuriat. Et je m’allège.

J’ai compris qu’il n’y a pas forcément à mettre une forme sur le fond. Ou du moins que la forme était déjà là… dans l’informel.

J’apprends que la forme n’est pas toujours ce que l’on croit, ou ce que l’on veut. Qu’elle peut exister autrement, sous un concept éloigné de la compréhension et de la projection humaine.

J’apprends encore et j’apprendrai toujours. Ce qui me fait lâcher encore plus.

Encore un concept du mental qui s’écroule. Depuis 21 ans, à partir de ce moment où tout s’est ré-ouvert brutalement, on me montre toutes les barrières du mental, toutes les conceptions de l’esprit qui ne servent à rien, si ce n’est à nous ralentir et à nous barrer la route.

Je n’avais pas à mettre de forme sur ce que je porte. C’est déjà là et ça a toujours été là. Cela se passe de mots, ça se vit… c’est tout.

Pas besoin de grands thèmes accrocheurs et racoleurs. Voilà pourquoi vous m’entendrez utiliser très peu le mot « médium » pour éviter d’attirer les déraciné(e)s, les instables et les fasciné(e)s du magique. En ces temps de souffrance, les gens sont prêts à se raccrocher à n’importe quoi ou n’importe qui. Ce que l’on m’a donné n’est pas là pour alimenter de la dépendance ni pour manipuler.

Voilà pourquoi le « quantique » ne passera pas par moi également. Cela ne signifie rien pour moi comme tout un tas de mots extraordinaires qui sonnent à tue-tête et à toutes les sauces et où, bien souvent l’illusion est au rendez-vous.

Ce n’est pas ce que je vis. Ce n’est pas ce que l’on me demande de faire et d’être. Être l’intermédiaire me suffit et j’aime l’humilité qui va avec.

Parce que j’ai fait l’expérience des chimères de l’invisible et de ses dangers.

Aucun vrai « intermédiaire » ne vous vendra une formation pour le devenir ou pour développer quoi que ce soit. Parce que ça ne fonctionne pas comme çà.

Parce que nous savons qu’il est dangereux d’ouvrir une porte si cela ne se fait pas naturellement.

Nous savons qu’il est difficile et souvent impossible de fermer ces portes et d’en empêcher les dégâts irrémédiables.

Nous savons que ce que nous portons n’a rien de génial ni d’enviable et que ce peut être compliqué à gérer si l’on n’a pas travaillé en soi un réel équilibre et beaucoup d’humilité.

A travers cela, il n’y a aucune reconnaissance à rechercher vis-à-vis des autres. Nous n’avons pas à être admiré(e)s. L’ego n’a pas sa place là-dedans.

Alors me direz-vous, que va-t-il se passer ? Et comment cela va-t-il se passer ?

Comme cela a toujours été. Je vais faire confiance et laisser faire les choses naturellement.

Et pour en savoir plus, je vous invite à lire ceci.

Belle journée à vous